Le vendredi 18 février 2022, les employés de l'agence Lafarge ont cessé le travail dans une grève reconductible chaque jour. La disparité des augmentations de salaire en est la cause. Le mouvement s'est fait à l'échelle du groupe Lafarge Béton en France. Les ouvriers de l'agence Aquitaine de Lafarge Béton dont le siège est installé à Floirac ont débrayé. La disparité des augmentations de salaires obtenues dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (3%) qui ont pour résultat suivant de 200€ pour les uns de 30 à 80€ pour les autres. Les salariés déplorent que malgré qu’ils aient tous fait des efforts pour assurer le chiffre d'affaires pendant la pandémie (ce qui a  fait gagner des bénéfices pour les actionnaires); ils n’en n’ont pas été récompensés. Ces augmentations différenciées sont très injustes. Une vingtaine d'employés ont été en grève à Floirac. Après quatre jours de grève beaucoup de salariés se sont organisés avec la CGT pour continuer le combat pendant et après la grève. Ils ont créé aujourd'hui le rapport de force pour les futures NAO.